A peu près une fois par an, parfois deux, le cinéma croise mon chemin. A moins que ce ne soit le contraire !
Je n'en perds pas une miette ! Des heures de préparation pour l'équipe technique, les éclairagistes, les "gens du son" ... Et quelques minutes pour les comédiens dans l'espace si longtemps aménagé.
La reconnaissance est inverse.

 

.